Retour

Madagascar, en forme de pied gauche au Sud Est du continent Africain, est la cinquième plus grande île de la planète avec 587.000 km², à 400 km du continent, séparé de ce dernier par le Canal de Mozambique et dont la côte Est s’ouvre sur l’Océan Indien. Les îles voisines sont : les Comores, les Seychelles, Mayotte, Maurice et La Réunion. La capitale est Antananarivo (La ville des milles) et Madagascar est divisé en 23 régions.

madagascar, sustainable
Paysage avec des rizières en terrasses

Le pays était sous un régime monarchique avant la colonisation française. La République de Madagascar obtient son indépendance en 1960 après 65 ans de colonisation. Ainsi, il fait partie des pays francophones mais s’ouvre néanmoins au reste du monde à travers d’échanges économiques et culturels.

D’après l’histoire, les premiers habitants de l’île viendraient de la partie Austronésienne et de l’Insulinde et d’une vague de migration venant du continent Africain.

Aujourd’hui, les habitants de Madagascar : les « Malagasy » sont composés par 18 groupes ethniques ayant chacun leur propre culture et langage selon la région. La langue officielle est le malagasy et la langue française reste utilisée sur le plan administratif.

madagascar, sustainable
Jeune local de Mahavelona
madagascar, sustainable
Une jeune fille locale de Mahavelona vend de la nourriture

Un pays uni dans la diversité

Cette population d’origine cosmopolite présente déjà la richesse culturelle de la Grande Île à travers leur union dans la diversité. Un autre bien culturel qui unit les Malagasy est le Fady. Ce sont des règles préétablies par rapport à ce que l’on peut faire ou non dans certains endroits ou à un certain moment, ou au moins ce que l’on ne doit pas faire au risque d’avoir des répercussions négatives. Fady signifie « interdit » et varie généralement selon l’historique, la région et le groupe ethnique. Pour un étranger, suivre le Fady est considéré comme un signe de respect envers la population locale. 

Par exemple, plusieurs régions suivent le Fady kisoa où il est interdit d’apporter ou de manger de la viande de porc. L’une des raisons de ce fady est que : au temps d’Andrianampoinimerina (1800), ce Roi Merina interdisait aux gens et au fermiers d’apporter des cochons sur le territoire parce que ces animaux erraient et mangeaient les potagers et produits dans les champs et cela avait pour conséquence la famine pour son peuple.

Il y a également d’autres exemples de Fady comme le Fady alika : les chiens sont interdits ; Fady tongolo : pour l’oignon et l’ail.

Non seulement le Fady est une pratique courante, mais il y a également le culte des ancêtres. C’est le cas pour la plupart des Malagasy même si officiellement 52% de la population suivent des croyances ancestrales (animisme, culte des ancêtres). Les autres religions sont le Christianisme avec 41% et l’Islam avec 7%

Une autre spécification des Malagasy est l’utilisation des « Ohabolana ». Ce sont des proverbes prononcés par les ancêtres « Ny Ntaolo » dont les paroles sont pleines de sagesse et que chacun peut appliquer dans leur vie quotidienne. Comme pour le Fady, chaque région et groupe ethnique possède leurs proverbes caractéristiques.

« Ny valala tsy in-droa mandry am-bavahady » : La sauterelle ne se tient pas deux fois près du portail. Ce proverbe est utilisé pour informer une personne qu’une opportunité se présente et qu’elle ne reviendrait pas si la personne ne la saisit pas.

« Izay mitambatra vato, izay misaraka fasika » : Ceux qui s’unissent sont des rochers, ceux qui se séparent sont du sable. Le message est clair. L’union fait la force.

Milieu Urbain et Milieu Rural

Plus de 26,97 millions d’habitants vivent dans le pays en 2019 avec environ 1,3 million dans la capitale. 30% de la population vivent dans les milieux urbains alors que 70% vivent dans des milieux ruraux. La vie dans les zones rurales est caractérisée par un style de vie pittoresque où les valeurs humaines et traditions ancestrales sont souvent préservées. Les moyens de transport restent les charrettes tirées par des zébus. Selon la région, les zones rurales sont la plupart des zones agricoles.

madagascar, sustainable
Les zébus tirent la charrette
madagascar, sustainable
Les zébus se promènent
madagascar, sustainable
Les charrettes sont le principal moyen de transport dans les zones rurales.

Le Riz – un important produit agricole à Madagascar

Le Malagasy moyen consomme environ 130 kg de riz par an. L’aliment de base étant le riz, la principale activité agricole en milieu rural est la riziculture. Madagascar possède deux grands greniers à riz : Alaotra et Marovoay. Le riz peut être cultivé dans des zones d’irrigation naturelle (rizières, bassins, en terrasse) ou à même le sol en attendant les saisons de pluie. Malgré la grandeur des zones cultivables, la production de riz ne suffit pas à nourrir toute la population. De plus, la technique de cultivation n’est pas souvent motorisée, limitant ainsi le rendement. Néanmoins, le gouvernement aide les riziculteurs à augmenter leur rendement aux travers de différents programmes et Madagascar importe du riz d’autres pays comme l’Inde.

madagascar, sustainable
Agriculteurs travaillant dans les champs
madagascar, sustainable
Les agriculteurs travaillent beaucoup avec leurs mains

Dans les milieux urbains, le train de vie quotidien est fortement influencé par la mondialisation, néanmoins les identités culturelles sont mises en évidence durant les cérémonies spéciales. De plus, les activités économiques sont majoritairement dans le secteur tertiaire et le style de vie ressemble à celui des pays développés.

Avec un taux d’électrification de 15% dont seulement 4%, le manque d’infrastructures dans les zones rurales engendre des exodes vers les milieux urbains parce que la population rurale aspire à de meilleures conditions de vie. Cependant, les villes, comme la capitale, sont de plus en plus saturées et les personnes qui n’ont pas trouvé une opportunité et une place deviennent des sans-abris, montrant ainsi le contraste entre la richesse du pays par tout son potentiel et la pauvreté.

madagascar, sustainable
Capitale
madagascar, sustainable
Antananarivo est une ville très active.

Un paradis naturel riche en faunes et flores

Madagascar est aussi connu pour son potentiel touristique. Entre 80% à 90% de la faune et de la flore sont des espèces endémiques.Parmi les animaux endémiques les plus connus à Madagascar sont :

  •  Le Maki (Lemur Catta),
  •  Le Babakoto (Indri-Indri),
  •  L’Aye-Aye (Daubentonia madagascariensis),
  •  Le Fosa (Cryptoprocta ferox)

Madagascar possède aussi une flore spéciale. Le plus connu étant le Baobab où 7 des 9 espèces y sont visibles et dont 6 d’entre elles sont endémiques. Ces arbres peuvent atteindre une hauteur de 40 mètres et sont sacrés pour le peuple local. L’Allée des Baobabs, à l’ouest, est une place touristique incontournable.

Les historiques climatiques et géologiques ont créé des paysages uniques pour chaque région. Nous pouvons trouver plusieurs Réserves Naturelles comme le Parc National d’Andasibe-Mantadia, le Tsingy de Bemaraha, le Parc National d’Ankarafantsika au Nord-Ouest et le Parc National d’Isalo.

Ces caractéristiques font de l’Île un lieu opportun pour l’Écotourisme. Il y a également sur la côte Est à Sainte-Marie le Festival des Baleines où passe la migration annuelle de ces mammifères.

En tout, les paysages des différentes régions offrent des chefs d’œuvres artistiques grandeur nature qui se doivent d’être préservés.

madagascar, sustainable
Région rurale de Mahavelona
madagascar, sustainable
Personnes travaillant dans les champs

Africa GreenTec crée un impact durable à travers les solutions utilisant les Énergies Renouvelables

Avec le projet « Empowering Madagascar Rural Areas (E.M.R.A) », l’un des objectifs de Africa GreenTec à Madagascar est d’apporter un appui dans le développement rural. La première phase – l’électrification – augmentera le potentiel des ces régions et permettra la création de nouveaux emplois, ainsi que l’émancipation de la commune rurale tout en considérant l’aspect environnemental par l’utilisation des énergies renouvelables. Ces projets apporteront la lumière tant au quotidien des personnes que sur leur plan intellectuel par la facilitation de l’accès à la communication, l’information  et à la connaissance.

madagascar, sustainable
Une femme verse la récolte
madagascar, sustainable
Deux hommes en train de travailler

Madagascar possède différents climats : équatorial, humide, subhumide, subtropical, semi-aride et subdésertique. A ce moment de la rédaction, le monde suit de près le Sud de la Grande Île où il y a un grand problème de malnutrition et d’insuffisance alimentaire. Cette région est soumise à un climat semi-aride et affronte pendant plusieurs années des périodes de sécheresse intense. Comme la production agricole dépend de la météorologie et à cause du changement climatique, le problème s’est accru plus que jamais.

madagascar, sustainable
La carte montre les différentes zones climatiques et la localisation de notre projet pilote à Mahavelona.

Africa GreenTec considère aussi les besoins des producteurs agricoles. Par l’utilisation des pompes solaires, les champs peuvent être irrigués, permettant ainsi d’augmenter le rendement des productions. Le Cooltainer peut apporter une aide dans le stockage des fruits et légumes pour que les producteurs puissent les vendre à de meilleurs prix évitant la perte des invendus.

madagascar, sustainable
Jour de marché à Mahavelona
madagascar, sustainable
Les produits locaux sont vendus

Héritage pour la génération future

Africa GreenTec se préoccupe grandement de ces effets néfastes sur l’environnement, c’est pourquoi elle voudrait s’investir dans la transition énergétique de la Grande Île par les énergies renouvelables, afin de préserver autant que possible leurs identités culturelles et environnementales.

A Madagascar, les infrastructures permettant le développement durable restent à construire. La jeune génération commence à être de plus en plus consciente de cela et voudrait œuvrer dans la bonne direction pour un futur meilleur.

madagascar, sustainable
École à Mahavelona
madagascar, sustainable
Les enfants ont un match de football

N’hésitez pas à partager cet article sur vos réseaux sociaux !

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

WE DO.

Africa GreenTec grandit avec toi! Nous permettons aux gens de parvenir à plus d'autonomisation et de croissance grâce à des solutions énergétiques durables. Rejoins nous!

Sur Crowdinvesting